Accueil/Mission Herschel/ Actualités

« Retour

10 mai 2010

Herschel révèle la fache cachée de la naissance des étoiles

<p><img style="border:0;margin:0 8px 5px 0;" src="/Phocea/file.php?reload=1273480921&amp;class=newsImg&amp;file=_125_1_.jpg" alt="img" width="184" height="184" align="left" />Une nouvelle phase de l'eau, des &eacute;toiles pris en flagrant d&eacute;lit de naissance, un ciel tapiss&eacute; de galaxies au lieu d'&eacute;toiles, le t&eacute;lescope spatial Herschel tient toutes ses promesses un an apr&egrave;s son lancement.</p> <p>400 astronomes&nbsp; se sont r&eacute;unis &agrave; l'ESTEC au Pays-Bas, le centre technique et scientifique de l'Agence spatiale europ&eacute;enne pour d&eacute;voiler l'ensemble des observations produites par le t&eacute;lescope spatial Herschel depuis son lancement en mai 2009. La d&eacute;l&eacute;gation fran&ccedil;aise est imposante, une centaine de personnes, contribuant &agrave; un tiers des expos&eacute;s de la session pl&eacute;ni&egrave;re.</p> <p>Le d&eacute;but des observations scientifiques a commenc&eacute; en septembre 2009 et la moisson est tout simplement au-del&agrave; des esp&eacute;rances. L'image ci-dessus repr&eacute;sente une bulle de gaz ionis&eacute; autour de laquelle des nuages de gaz et de poussi&egrave;re beaucoup plus froids donnent naissance &agrave; des &eacute;toiles g&eacute;antes (cr&eacute;dit: ESA, HOBYS consortium).</p> <p>Un pas en arri&egrave;re, et nous voici &agrave; contempler les filaments de mati&egrave;re dans notre galaxie, certains plus gros que d'autres s'effondrent sur eux-m&ecirc;mes sous l'effet de la gravit&eacute; pour donner naissance &agrave; des amas d'&eacute;toiles (cr&eacute;dit ESA - HiGal consortium). A l'int&eacute;rieur de ces nuages, les astronomes avec Herschel ont d&eacute;couvert une nouvelle phase de l'eau, ni glace, ni liquide, ni gazeuse, mais ionique: H<sub>2</sub>O<sup>+</sup>. Un pas vers la compr&eacute;hension de l'origine des mol&eacute;cules et de l'eau a &eacute;t&eacute; franchi.</p> <p><img style="border:0;margin:0 8px 5px 0;" src="/Phocea/file.php?reload=1273480825&amp;class=newsImg&amp;file=_125_0_.jpg" alt="img" width="473" height="481" align="left" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><a href="/Phocea/file.php?reload=1273480921&amp;class=newsImg&amp;file=_125_2_.jpg"><br /></a></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Herschel a la particularit&eacute; de regarder le ciel dans l'infrarouge submillim&eacute;trique, une couleur totalement invisible &agrave; nos yeux. Mais il s'agit bien de lumi&egrave;re, d'ondes &eacute;lectromagn&eacute;tiques dans le jargon du physicien. Alors que la lumi&egrave;re visible est totalement absorb&eacute;e par les poussi&egrave;res interstellaires, ce rayonnement infrarouge s'&eacute;chappe des mondes enfouis et froids de l'univers. Les cocons d'&eacute;toiles que nous avons vus ci-dessus. Mais &eacute;galement les galaxies les plus lointaines. Herschel &eacute;teint le ciel &eacute;toil&eacute; en coupant la lumi&egrave;re visible, pour ne laisser passer que la lumi&egrave;re des galaxies les plus lointaines. Sur l'image ci-dessous le ciel &eacute;toil&eacute; fait place &agrave; un ciel de galaxies. Chaque point est une galaxie, certaines &agrave; une distance de 12 milliards d'ann&eacute;es-lumi&egrave;re (cr&eacute;dit ESA-H-Atlas consortium).</p> <p><a href="/Phocea/file.php?reload=1273480921&amp;class=newsImg&amp;file=_125_2_.jpg"><img style="border:0;margin:0 8px 5px 0;" src="/Phocea/file.php?reload=1273480921&amp;class=newsImg&amp;file=_125_2_.jpg" alt="img" width="461" height="463" align="left" /></a></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Herschel tient donc toutes ses promesses !!</p> <p><a href="http://www.herschel.fr/fr/herschel/actualites.php?id_news=119">Le communiqu&eacute; CNES-CEA-CNRS-Observatoire de Paris</a></p> <p><a href="http://www.esa.int/esaCP/SEMNSCKPO8G_France_1.html">Le communiqu&eacute; de presse de l'ESA en fran&ccedil;ais</a></p>

 
|Galerie multimédia|liens utiles|plan du site|mentions legales

logoCNES

logoCEA

logoINSU

logoESA

Mission Herschel

• Herschel en bref...
• Pourquoi Herschel ?
• Pourquoi le spatial ?
• Actualités

Évolution des galaxies

• Les galaxies en bref...
• Le milieu interstellaire
• L'Univers lointain & la formation stellaire

Naissance des étoiles

• Les étoiles en bref...
• Formation stellaire
• La démographie des étoiles
• Naissance d'étoiles en cascade
• Chimie et formation stellaire

Astronomie infrarouge

• Détecter l'infrarouge
• Scruter l'Univers

Question à un astronome
Galerie multimédia

Télescope et Instruments

• Les coulisses d'Herschel
• L'observatoire spatial
• Les bolomčtres
• La détection hétérodyne
• Le spectromčtre FTS
• La cryogénie spatiale

Retour en haut